Quand on vit en dehors de la pma

Quand on vit en dehors de la pma ( gràce à DN qui m’a collé un cycle de 18 jours retardant les projets de TEC du Ptit Findus), ça donne :

  • un soin manucure, c’est rien mais pour une infirmière c’est un moment qui signe les vacances ! 💅🏻
  • un départ à Lisbonne en amoureux cet après-midi, première fois qu’on laisse notre merveille pour 5 dodos 💑🍻🚃
  • une signature cette semaine pour l’extension de notre maison même si peut-être on n’aura jamais « besoin » de cette deuxième chambre ✒️🏡

C’est bon d’avancer sans attendre les « et si »

Bisous les girls 

Remember …

Hello les girls, il y a 3 ans aujourd’hui, ma vie a changé …

C’était un mercredi, il a plu toute la journée, des trombes d’eau, de celles qui vous filent un cafard monstrueux. Surtout quand on est dans l’attente … l’attente de sa famille 

Depuis plusieurs mois dejà, notre dossier est rendu tout là-bas, dans un magnifique pays d’Afrique. Et on attend, entre espoir et impatience …

Ce mercredi donc, je bosse, le moral au ras des pâquerettes. 20h je débauche. Dans les vestiaires, une pensée fugace, « et si le téléphone avait sonné aujourd’hui »… Sur la route, au travers des essuie-glaces mes pensées vagabondent, encore un « et si … ». J’arrive à la maison, je lance la phrase devenue quotidienne à mon boy d’amour « pas de coup de fil ? » – non. Petite douche histoire d’enlever un peu de tristesse. Je retourne à la cuisine. Là, un petit paquet cadeau m’attend dans mon assiette. Un regard à mon homme, tout d’un coup je le sens fébrile. J’avais pas fais gaffe en rentrant, c’est vrai qu’il fait une drôle de tête ! J’ouvre le paquet, le souffle court, et je trouve un bracelet avec une petite breloque-téléphone … 

  

Scotchée, je reste sans voix et mon boy lui se précipite vers moi. Il a reçu LE coup de fil, celui qui dit « En ce jour de pluie, je vous apporte un rayon de soleil. Vous êtes choisis pour être les parents de S…… ». Pas d’âge, ni de sexe, juste ça … Je n’ai pas pleuré, j’ai juste buggé ! Je nous revois sur le canapé, une coupe de champagne à la main, heureux mais sonnés, chacun les yeux dans le vague.

Les jours suivant, on ne dit rien à personne, au boulot – comme si de de rien n’etait, comme si j’avais dormi – j’ai quand même la banane. Mais impossible de se projeter avant d’avoir plus d’infos et lu le dossier. Les infos ce sera le samedi. Et là, c’est moi qui décroche  » c’est une petite fille, elle a 5 mois et demi « . Pour le coup, les vannes s’ouvrent .. Nous allons  avoir un bébé …. Une petite fille …. J’ai sauté de bonheur sur mon lit, mon homme heureux en dessous !

L’après-midi, on a couru découvrir son histoire et sa bouille d’amour ! Tout a pris sens ! Cette petite merveille nous attendait ….

La suite, c’est le bonheur de l’annoncer à tous ceux qui attendaient avec nous, pendant 4 jours, on a pleuré, on a ri, on a souri aux anges et vidé des bouteilles de champagne !

Après, une autre attente, celle de la rencontre mais différente puisque j’étais maman !

Voilà, je voulais partager ça avec vous, rien qu’à l’écrire mon cœur palpite. À toutes celles qui pensent à cet autre chemin, l’aventure de l’adoption est difficile mais viendra un jour où tout prendra sens, accrochez-vous !

Quand DNLP porte bien son nom

Et oui, j’attendais mon J1 pour prétendre récupérer mon Ptit Findus. 

Seulement voilà, depuis la FC, les cycles se suivent mais ne ressemblent pas.. 36 jours le dernier, et là 18 ! 18 pas 16 ou 20, non 18, 18? comme « ça fait un transfert pile au milieu des 4 jours à Lisbonne !! », 18 comme « c’est mort pour ce cycle », 18 comme « c’est mort pour Fiv2 avant l’été  »

Grrrr ! Keep Cool Peppa, Keep Cool !